Goût de bouchon, je vous dis tout !

Goût de bouchon, je vous dis tout !

Mes préférences
Le goût de bouchon, vous connaissez ? Mais si, je suis certaine que vous avez tous déjà été confrontés à ce défaut en débouchant une bonne bouteille de vin à la maison ou au restaurant. Tous, me dites-vous ? J’en suis convaincue ! Saviez-vous, qu’environs 5 % des bouteilles distribuées sur le marché français seraient bouchonnées ? Pas de panique, même si personne n’est à l’abri d’une mauvaise surprise, il existe de nombreuses astuces pour éviter la contamination de vos vins et détecter le goût de bouchon.

D’où vient-il, comment le détecter et surtout quelles précautions prendre pour l’éviter, aujourd’hui, je vous dis tout sur les vins bouchonnés.


Avant d’entrer dans le vif du sujet, reprenons les bases et parlons un peu bouchon. Inutile de le rappeler, le choix du bouchon est un élément primordial dans la conservation de votre vin. Traditionnellement fabriqué à partir de liège, un matériau neutre d’une grande élasticité, le bouchon est la clé du bon vieillissement de votre vin. Cependant, la structure et les pores qui composent le liège sont parfois hétérogènes ce qui explique certaines défaillances. Il n’est pas rare de voir deux vins identiques, stockés de la même manière et au même endroit disposer de vieillissements différents.


Comment conserver son vin ?


La conservation du vin est un deuxième facteur clé pour limiter les risques de détérioration de vos vins. D’après vous, faut-il le stocker debout, couché ou mieux vaut-il  alterner les deux positions tous les 6 mois ? Si vous souhaitez conserver votre vin dans de bonnes conditions, veillez à bien le stocker en position couchée, à l’abri de la lumière dans une pièce à température constante d’environs 14 degrés. Pourquoi le conserver couché ? Parce que le vin doit impérativement être en contact avec l’extrémité du bouchon pour bien vieillir. Grâce à sa porosité, un échange d’air entre l’intérieur et l’extérieur de la bouteille permet au vin d’être lentement oxygéné. Une oxygénation qui permet l’évolution lente de ses arômes et de sa structure. Si vos bouteilles sont conservées debout, le contact entre le vin et le bouchon ne pourra pas avoir lieu provoquant le dessèchement de ce dernier, qui laissera passer plus d’air dans la bouteille et accélérera le processus de vieillissement.


Maintenant que vous savez tout sur le bouchon et que nous sommes certains que vos bouteilles soient bien conservées, entrons dans le vif du sujet : le goût de bouchon !


Le goût de bouchon est un défaut principalement détectable au nez. Facilement identifiable pour un dégustateur averti, détecter un vin bouchonné n’est pas évident pour tout le monde. Comment un vin devient-il bouchonné ? Je vous explique. Le bouchon, de par sa porosité, dispose des mêmes caractéristiques qu’une éponge. Bien qu’initialement inodore, le liège a aussi la faculté d’emmagasiner et de fixer les odeurs. Ainsi, le lieu de stockage de vos bouteilles joue un rôle déterminant dans la contamination de ces dernières. En effet, si vous stockez vos bouteilles dans un lieu confiné, humide ou à proximité de produits ménagers, les composés chlorés formés par les produits de nettoyage notamment, peuvent s’infiltrer dans le bouchon et un phénomène de contamination des bouteilles peut parfois se produire. Ces composantes captées par le liège, se transforment ensuite en TCA (tetrachloroanisol) un composé connu pour dégager une forte odeur de moisi. Ainsi, en contact direct avec le bouchon, l’odeur du TCA imprégnera  automatiquement le vin provocant ainsi le fameux gout de bouchon.


Comment détecter le goût de bouchon ?


Lors de la dégustation, lorsque vous sentez le vin et qu’à la place des arômes de de fruits rouges que vous vous attendiez à trouver, vous sentez une forte odeur de moisi, d’humidité et de carton mouillé, cela ne fait aucun doute, votre vin est bouchonné. Bien que pas dangereux pour votre santé, déguster ce vin ne sera pas un plaisir, loin de là.


Que faire si votre vin est bouchonné ?


Astuce n°1 :
Préparez un plat en sauce. Peu de monde le sait, mais il est possible de cuisiner avec un vin bouchonné. Il est important de privilégier les recettes à cuisson longues telles que le bœuf bourguignon ou le coq au vin. Attention cependant à ne pas utiliser un vin dont le goût de bouchon est trop prononcé. Mieux vaut savoir jeter une bouteille que de gâcher sa recette.


Astuce n°2 :
préparez une marinade pour votre viande. Vous pouvez utiliser votre vin bouchonné pour faire mariner votre viande pendant plusieurs heures. Attention encore une fois à ne pas utiliser des vins au goût de bouchon trop prononcé.


Attention, n’utilisez pas votre vin bouchonné pour en faire du vinaigre. Contrairement aux idées reçues, le goût de bouchon ne part pas après fermentation. Pour faire votre propre vinaigre, utiliser les fonds de bouteilles sera plus approprié et vous donnera un vinaigre de grande qualité.


Vous voilà experts en matière de goût de bouchon. Quand vous détectez un vin bouchonné, gardez bien à l’esprit que cela ne signifie pas que la totalité du millésime est bouchonné. Dans la majorité des cas, le goût de bouchon est un cas isolé qui peut arriver à tous les châteaux, du plus modeste au plus classé des crus. Contentez-vous de retourner la bouteille à votre caviste préféré qui se fera un devoir de remplacer cette bouteille par une qui vous offrira un bel instant de dégustation.

Château Chêne de Gombeau

Publié le 08/12/2015
dans Mes préférences Lire cet article
Château Chêne de Gombeau
Commentaires
Derniers articles
Avenue Foch, souvenirs de Paris
Haussmann et moi Avenue Foch, souvenirs de Paris Lorsque le Baron Haussmann dessinait l'Avenue de l'Impératrice en hommage à l'impératrice Eugénie, se doutait-il qu'un siècle plus tard, des enfa [...] Lire la suite
L’Automne se réveille
Poèmes L’Automne se réveille Un petit vent discret tout doucement chantonne,Le soleil s’éloigne, un peu plus chaque jour,Sur la vigne plantureuse se réveille l’automne,La sa [...] Lire la suite
La passion d’un Winemaker
Mes préférences La passion d’un Winemaker Aujourd’hui est le commencement d’une nouvelle aventure pour moi. Beaucoup d’entre vous me connaissent comme la créatrice des vins Haussmann et [...] Lire la suite