Lorsque je m’aventure en Chine

Lorsque je m’aventure en Chine

Au quotidien
La Chine. un autre continent, des gens très différents, une culture inconnue...

Pour moi, au tout début, la Chine c’était cela.

Canton pour commencer, m’a vraiment intrigué. Troisième ville de Chine en termes de population, après Shanghai et Pékin. Sous un climat très humide et chaud, alors que nous étions en plein mois d’avril, j’ai découvert une ville immense, des routes qui se chevauchent au milieu d’immeubles parfois hauts de 8O étages. Des constructions gigantesques très « bling-bling », des enseignes lumineuses pharamineuses font de Canton une ville lumières géante, aux yeux de la Parisienne que je suis. Une population affairée de toute part, pas d’enfants qui circulent, les gens tous se ressemblent, et puis cette pollution qui masque le soleil… Je pensais débarquer sur une autre planète !

Une grande bouffée d’oxygène en revenant en France, et l’impression que je ne pourrais pas comprendre ce pays aux façons de vivres si différentes de la France.

Pourtant, notre aventure Haussmann là-bas se poursuit. Canton n’est pas la Chine, comme je pensais alors ! Pékin Et Shanghai sont des villes magnifiques où l’ordre est dominant, la sécurité tout autant. De rencontres en rencontres, je commence à comprendre les valeurs qu’ils respectent et qui sont tout à leur honneur : la famille avant tout, leurs parents plus âgés et l’éducation des enfants sont une priorité. De visites en visites, nos contacts deviennent plus faciles. Nous sommes de part et d’autre plus authentiques. Les préjugés s’effacent pour laisser place à des rencontres constructives pour le futur.

Ce pays s’ouvre de plus en plus à la découverte des vins. Ils ont une façon de manger et de boire, très différente de nous. Pour les Chinois, une consommation modérée de vin rouge a des effets rajeunissants et protecteurs au niveau cardio-vasculaire. Le vin Français incarne également une image sociale représentant le bon vivant, la culture et le bon goût.

Aujourd’hui, nous sommes convaincus que la Chine est très ouverte aux valeurs européennes. Le luxe Français, la restauration, le vin, la boulangerie- pâtisserie, s’y implantent chaque jours un peu plus avec beaucoup de succès. Si aujourd’hui, la pollution, le « gigantisme » me sont « familiers », j’apprécie la volonté des chinois pour travailler et réussir : beaucoup de rigueur, le travail sur réseaux est très important.

Ainsi au fil de nos rencontres notre marque Haussmann se positionne sur un marché qui est en plein essor.

Nathalie Haussmann et le Reiki

Publié le 16/02/2016
dans Au quotidien Lire cet article
Nathalie Haussmann et le Reiki
Commentaires
Derniers articles
Avenue Foch, souvenirs de Paris
Haussmann et moi Avenue Foch, souvenirs de Paris Lorsque le Baron Haussmann dessinait l'Avenue de l'Impératrice en hommage à l'impératrice Eugénie, se doutait-il qu'un siècle plus tard, des enfa [...] Lire la suite
L’Automne se réveille
Poèmes L’Automne se réveille Un petit vent discret tout doucement chantonne,Le soleil s’éloigne, un peu plus chaque jour,Sur la vigne plantureuse se réveille l’automne,La sa [...] Lire la suite
La passion d’un Winemaker
Mes préférences La passion d’un Winemaker Aujourd’hui est le commencement d’une nouvelle aventure pour moi. Beaucoup d’entre vous me connaissent comme la créatrice des vins Haussmann et [...] Lire la suite